Occupation de l’usine

Les troupes Allemandes occupent l’usine entre le 18 juin 1940 et le 16 aout 1944. L’usine avait été répertoriée durant la période 1938-1940, par les Renseignements Allemands, et faisait partie de leurs dossiers d’objectifs « industries d’armement, poudreries, arsenaux et dépôts de munitions ». Signalons qu’à la veille de la déclaration de Guerre, une nouvelle unité de fabrication MESSNER (fulminaterie et azoturerie), achetée en Allemagne en 1937-1938 était opérationnelle (dès août 1939).


Bombardements Allemands

Les 15 et 16 Juin 1940, les bombardements allemands visent la voie ferrée SNCF Orléans-Vierzon, l’embranchement de l’usine ainsi que la Nationale 20. L’agglomération de La Ferté Saint Aubin est également touchée, plusieurs bâtiments furent endommagés mais pas l’usine. Pendant ces deux journées de Débâcle, 155 personnes furent officiellement tuées. Il s’agissait de mitraillages des populations civiles et militaires le long de la Nationale 20 et de la voie ferrée Orléans-Vierzon.