Obusier pneumatique, calibre 60mm, modèle 1916 type B


L’obusier pneumatique de 60 mm type B modèle 1916 se composait d’un ensemble canon/réservoir semblable à celui de l’obusier modèle 1915, mais sans culasse mobile, raccourci et monté sur un affût en aluminium moulé, à angle fixe de 42°.

Brevet 87838 du 11 décembre 1916.

N6556266_JPEG_17_17DM
Le réglage en portée ne s’obtenait plus qu’en modifiant la pression du réservoir.

La culasse était fixe, le raccourcissement du tube permettant le chargement par la bouche.

Le tir en était simplifié, de même que le service de la pièce, qui ne pesait plus que 16 kilos.

La solidité du nouvel affût autorisait de tirer sous une pression de 20 kilos, mais il était recommandé de ne pas tirer ordinairement au-dessus de 12 kilos. Le réservoir était prévu pour résister à une pression de 40 kilos. En outre, l’air qui s’infiltrait derrière le piston obturateur au départ du coup agissait un peu à la manière d’un amortisseur, limitant le recul.

Le remplissage du réservoir d’air comprimé était réalisé à la bouteille ou par deux pompes à main.

Le projectile A modèle 1915 n’était pas tiré par cet obusier, qui était prévu pour lancer l’obus B modèle 1916, de 650 grammes.

Un marché d’état est passé le 11 décembre 1916 pour 3000 Obusier pneumatique type B avec 3 000 000 de projectiles explosifs.